Le nouveau coronavirus à Salvador - la routine de la ville a changé

Général

Mesures d’urgence pour lutter contre le COVID-19

La perception de l’isolement social pendant la pandémie de COVID-19 commence à se faire sentir plus intensément. Nous conseillons à tous de rechercher des informations sur les sites internet et les profils Instagram officiels tels que le ministère de la Santé, la mairie de Salvador et le secrétariat à la Santé (SMS). Ne vous laissez pas influencer par les innombrables informations provenant de Whatsapp. Découvrez la bonne façon de vous laver les mains, de l’utilisation de solutions hydroalcooliques à 70% et d’autres mesures de sécurité sur le profil @smssalvador ou en suivant ce lien.

Combattre le coronavirus (Covid-19)

Quand faut-il ou pas aller consulter un spécialiste?

1. Sécrétion nasale
RESTEZ CHEZ VOUS

2. Sécrétion nasale + Fièvre
SOYEZ VIGILANT MAIS RESTEZ CHEZ VOUS

3. Sécrétion nasale + Fièvre + Toux
ALLEz CONSULTER AU “POSTE DE SANTÉ”

4. Sécrétion nasale + Fièvre + Toux + Essoufflement
SERVICES D’URGENCE

Composez Salvador 160

A Prefeitura disponibilizou um canal exclusivo para que a população possa tirar dúvidas e prestar informações sobre o coronavírus: o Disque Salvador 160. O serviço vai funcionar 24 horas por dia.

Télé Coronavirus – appelez le 155

Vous n’êtes pas seul. Ceci est le canal d’information et d’accueil dans la lutte contre le coronavirus (COVID-19)

Les parcs municipaux restent fermés pour empêcher la prolifération du nouveau coronavirus

Parque da Cidade.. Salvador Bahia Foto: Amanda Oliveira.

La Ville, par le biais du Secrétariat à l’Innovation, à la Durabilité et à la Résilience (Secis), informe que les parcs gérés par la municipalité restent fermés indéfiniment, pour éviter le risque de prolifération du Coronavirus (Covid-19). Les parcs sont: Cidade (Itaigara), Dunas (Abaeté) et Ventos (Boca do Rio), ce dernier ayant pourtant ouvert ses portes récemment.

La place “Dois de Julho” à Campo Grande qui est un autre espace géré par Secis, a également été fermée indéfiniment. Les événements programmés dans ces espaces sont automatiquement annulés.

Mercado Modelo et l’Elevador Lacerda

Mercado Modelo. Fotos: Fábio Marconi

Le Mercado Modelo et l’Elevador Lacerda, structures administrées par la Mairie, voient également leurs activités interrompues indéfiniment, ainsi que les services aux citoyens qui ne sont pas essentiels, tels que SIMM et les “Mairies-Quartier”. Les unités et espaces de santé gérés par le Secrétariat à la promotion sociale et à la lutte contre la pauvreté (SEMPRE) continuent de fonctionner normalement.

Les plages

Coronavirus. Quarentena. Praias interditadas. Salvador Bahia Fotos Jefferson PeixotoSecom.

Huit plages ont été fermées. Cela concerne les plages du Porto da Barra, du Farol da Barra, de Rio Vermelho, de Itapuã, de Piatã et de Ribeira, considérées comme les plus fréquentées de la ville. Les plages de Cantagalo et Boa Viagem, situées dans le quartier “Cidade Baixa” à Salvador, ont également été interdites après des plaintes selon lesquelles elles étaient fréquentées par des baigneurs.

La fermeture est signalée visuellement et il y a une inspection continue par la Garde civile municipale (GCM) et le Secrétariat de l’ordre public municipal (Semop). Les kits distribués par la mairie aux commerçants qui travaillent sur les plages ont été récupérés et stockés et les impôts de ces professionnels ne seront pas prélevés pendant cette période.
En plus des plages, les clubs sociaux, récréatifs et sportifs restent également fermés au public.

« Ces mesures ne sont pas synonymes de vacances. En d’autres termes, il est inutile d’arrêter d’aller travailler ou d’étudier pour aller à la plage. Les gens doivent rester à la maison, se protéger, prendre soin de leur famille. Nous avons besoin du soutien de tous », a renforcé le maire.

Bien que l’isolement physique ne soit en vigueur que sur huit plages, les autres sont interdites à la baignade et la bande de sable du littoral est interdite pour éviter les agglomérations. La ville a déclaré qu’elle surveillait quotidiennement cette conformité avec le renfort de 60 agents et 15 véhicules. La population peut dénoncer tout abus de cette mesure sur le site Internet “Fala Salvador” ou en appelant le 160.

Les activités des espaces culturels gérés par la mairie demeurent suspendues

Rua do Couro à droite de la photo, l’église Barroquinha et l’escalier qui donne accès au théâtre Gregório de Mattos. Photo: Fábio Marconi

La Fondation Gregório de Mattos (FGM) informe que la programmation des espaces culturels gérés par la municipalité, ainsi que les activités artistiques développées par l’institution demeurent suspendues indéfiniment. Cette mesure, ainsi que les autres déjà annoncées, vise à contenir la prolifération du coronavirus dans la ville.

Les espaces culturels gérés par la Mairie, sous la direction de la FGM sont: la Casa do Benin, l’Espace culturel Barroquinha, le Théâtre Gregório de Mattos, les Espaces culturels Boca de Brasa (Subúrbio 360, Centro, CEU de Valéria, Muncab, Casa do Sol, Picolino et Quabales), le Café Théâtre Nilda Spencer et la salle polyvalente, ces deux derniers se trouvant au siège de la fondation à Barroquinha.

Les activités de la “Casa do Carnaval” et le Mémorial de Jorge Amado demeurent également suspendues

Casa do Carnaval – fachada. Foto: Fábio Marconi

Les installations culturelles gérées par le Secrétariat municipal à la culture et au tourisme (Secult) restent également fermés pour une durée indéterminée.

Ainsi, la Casa do Carnaval à Pelourinho; la Casa do Rio Vermelho – Mémorial Jorge Amado et Zélia Gattai dans le quartier du même nom; l’espace “Pierre Verger de Fotografia Baiana” et l’espace “Carybé das Artes”, tous deux à Barra, voient leurs activités suspendues.

La mairie étend ses restrictions et annonce de nouvelles mesures contre le Covid-19

Lors d’une conférence de presse virtuelle, ACM Neto a évalué les décrets et a présenté les nouvelles données sur l’évolution du coronavirus dans la ville
Lors d’une conférence de presse virtuelle tenue le 18 mai 2020, le maire ACM Neto a annoncé le renouvellement de tous les décrets généraux avec des mesures restrictives visant à contenir la prolifération du nouveau coronavirus à Salvador.

En outre, le maire a rendu compte de nouvelles déterminations visant à accroître l’isolement social dans les quartiers de Lobato, Liberdade et Bonfim, et a présenté des données récentes sur l’impact du Covid-19 sur le système de santé public et privé de la capitale. La conférence a réuni secrétaires et directeurs d’organes municipaux.

Actions prises dans les quartiers

ACM Neto a annoncé l’abrogation des mesures régionalisées dans les quartiers de Boca do Rio, dans les avenues Joana Angélica et Sete de Setembro et dans la Rua Carlos Gomes, mais sous certaines conditions. Les vendeurs de rue et les commerçants par exemple, devront porter un masque, avoir du gel hydroalcoolique à 70% à disposition et devront maintenir une distance minimale de deux mètres entre les étals. Les règles générales annoncées pour toute la ville s’appliquent au commerce formel. (voir ci-dessous).

À Plataforma, les actions restrictives et de protection de la vie se poursuivent pendant sept jours supplémentaires. Les mesures régionalisées ont pris fin à Pituba, mais les entreprises locales devront respecter les règles générales. ACM Neto a déterminé, à partir de ce mercredi (20), les restrictions et actions visant à protéger la vie dans trois quartiers supplémentaires: Lobato, Bonfim et Liberdade, des zones où, comme Plataforma et Pituba, le nombre de cas de Covid-19 a connu une forte croissance en mai, il est donc nécessaire d’élargir l’isolement social.

La Mairie réalisera, dans les quartiers où les mesures régionalisées sont appliquées, des tests rapides pour détecter les personnes atteintes du Covid-19, la distribution de masques, la livraison de denrées alimentaires aux marchands ambulants et aux commerçants, des actions pour la lutte contre le moustique Aedes Aegypti et la réalisation du projet “Cras Itinerante”.

Règles générales

Lors de la conférence de presse, ACM Neto a également détaillé les règles générales applicables aux établissements autorisés à opérer dans la ville, tels que les pharmacies et les magasins de matériaux de construction. En voici la liste:

* Maintenir une distance de sécurité minimale de deux mètres entre les personnes, réaménager les espaces et faire des marquages ​​au sol dans des endroits plus critiques, avec des files d’attente;
* Utilisation obligatoire de masques faciaux, tant pour les employés de l’établissement et ceux de passages que pour les clients;
* Mettre à disposition des “kits hygiène” avec du gel hydroalcoolique à 70% dans tout l’établissement, dans des endroits visibles où le flux de personnes est plus intense;
* Exiger que les clients ou employés se nettoient les mains avec du gel hydroalcoolique à 70% ou avec des solutions ayant un effet similaire à l’entrée et à la sortie de l’établissement;
*Fournir un kit complet dans les toilettes pour l’hygiénisation des usagers;
* Avant, pendant et après la période de fonctionnement, renforcer l’assainissement des espaces, sachant que les toilettes, les surfaces de contact et les moyens de paiement doivent être constamment désinfectés;
* L’essayage de vêtements ou tests de produits dans les établissements sont interdits;
* La prestation de services de voiturier est interdite.

Centres commerciaux

Concernant les centres commerciaux, ACM Neto a annoncé des changements. Les magasins doivent demeurer fermés physiquement, mais ils peuvent adopter le système de livraison pour vendre leurs produits, du lundi au samedi, de 12 h à 20 h, dans un modèle de “drive thru”. Les centres commerciaux et autres établissements afférents peuvent fonctionner selon le même système, à condition qu’il y est eu une demande et une autorisation préalable délivrée par la Transalvador.

Les centres commerciaux ayant obtenus une autorisation par Transalvador peuvent utiliser le service au volant s’ils respectent le protocole suivant:

* L’accès sera uniquement autorisé en voiture, sans possibilité pour les clients de quitter leur véhicule et d’entrer à l’intérieur des bâtiments;
* Les ventes doivent être réalisées exclusivement en ligne;
* Les paiements doivent être effectués à l’avance. Si ce n’est pas possible, le paiement peut être réalisé sur place et uniquement par carte bancaire;
* Les points de livraison doivent être identifiés respectant une distance minimale de trois mètres entre eux, et avec la présence d’un seul employé dans chaque stand;
* Tous les produits doivent être désinfectés avant d’être livrés aux clients.

Les boutiques de proximité

En ce qui concerne les commerces de proximité de la ville, à l’exception des quartiers soumis à des mesures régionalisées, les règles sont en général les mêmes. En d’autres termes, les activités des magasins de plus de 200 mètres carrés de surface totale demeurent suspendues. Les magasins de matériaux de construction et de nettoyage, les pharmacies, les boutiques qui vendent du matériel ou fournitures de santé, les garages et les magasins de pièces automobiles, les supermarchés, les boulangeries, les boucheries et les animaleries sont exclus de cette mesure.

Cependant, la municipalité a décidé d’adopter d’autres dispositions pour ces établissements afin de protéger les citoyens et les employés, qui sont celles appliquées aux supermarchés.

A partir de maintenant, la limite du nombre de personnes au sein de ces établissements est de une personne par neuf mètres carrés, avec un accès limité à une personne par famille, sauf dans le cas de personnes âgées et de personnes souffrant de maladies graves ou qui utilisent des médicaments immunosuppresseurs, ainsi dans ces cas, l’accès d’un accompagnateur est autorisé.

De plus, ces établissements ne peuvent donner l’accès qu’à seulement 50% du total des places de stationnement, avec une autorisation d’accès uniquement pour les véhicules avec chauffeur ou, à défaut avec un seul passager dans les cas de service de transport privé, sauf dans le cas des mêmes exceptions expliquées ci-dessus, qui permettent l’entrée d’un accompagnateur.

Veuillez consulter ci-dessous les autres décrets en vigueur jusqu’au 1er juin:

* Suspension des cours dans les écoles municipales et privées: la mairie est en train d’examiner quels sont les mesures à adopter pour que l’année scolaire ne soit pas compromise, notamment l’annulation des vacances scolaires;
* Suspension des activités dans les salles de sport, cinémas, théâtres, salles de concert et autres installations culturelles;
* Suspension des activités dans les clubs sociaux, récréatifs et sportifs;
* Fermeture des plages;
* Suspension des activités dans les discothèques, salons de beauté, restaurants, bars, snack-bars et boutiques de station service. Des exceptions s’appliquent aux bars, restaurants et boutiques de station service qui offre un service de livraison à domicile ou à emporter.
* Interdiction de tout type d’activité impliquant une émission sonore;
* Suspension des travaux dans les immeubles habités, sauf en cas d’urgence;
* Suspension de l’exigence de paiement des Zones Bleues (parking publics);
* Utilisation obligatoire de masques;
* Limitation à 50 personnes maximum pour tout type de réunion;
* Retrait de 30% des travailleurs des centres d’appels et télémarketing, ainsi que les employés de plus de 60 ans. Ceux-ci devront travailler en télétravail de leurs domiciles.

Occupation des lits

ACM Neto a déclaré que le mois de mai et début juin seront les plus difficiles dans le combat contre le virus à Salvador. La Fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz), partenaire du Secrétariat municipal à la santé (SMS), prévoit que les lits dans les hôpitaux publics, dont les lits du service de soins intensifs pour les patients atteints de Covid-19 seront tous occupés à partir du 21 mai (il y en a 633 au total). Actuellement, le taux d’occupation est déjà de 83% dans les unités de soins intensifs et 70% dans les unités communes.

«Nous nous rapprochons chaque jour un peu plus de la saturation du système de santé. L’effondrement du système ne s’est tout simplement pas produit avant car nous avons augmenté le nombre de lits, renforcé les mesures d’isolement social pour diminuer le taux de transmission, qui était déjà de 9,8% et maintenant il est de 6,3% et l’objectif est de le réduire à moins de 5%, dans le but de revenir progressivement à la normale. Avec le soutien du gouvernement de l’État, nous espérons étendre nos efforts pour aider les patients atteints du nouveau coronavirus. « a déclaré le maire.

ACM Neto a ajouté que, dans le secteur privé, l’occupation des lits était déjà de 82%. « Nous avons des patients avec une assurance maladie privée qui reviennent vers le service public parce qu’ils ne trouvent pas de place dans les hôpitaux privés », a-t-il dit. Actuellement, la ville concentre 63% des cas de coronavirus à Bahia (5 317) et 64% des décès (189). Le taux de létalité de la maladie à Bahia est de 3,5%, contre 6,7% au Brésil.

« Il convient de noter qu’au début du mois de mai, nous avions une projection de 70 décès par jour au cours de la première semaine de juin. Grâce aux mesures que nous avons prises, cette projection est désormais de 34 décès par jour au cours de la première semaine de juin. C’est un chiffre qui continue de nous inquiéter, et nous travaillerons à le réduire encore plus, car la priorité est de sauver des vies « , a-t-il souligné.

Par Fernanda Slama
Coordonnateur de contenu


Date et horaire

Prix

Faits saillants

Expériences à Salvador

Calendrier

07
Juil
08
Juil
09
Juil
10
Juil
11
Juil
13
Juil
14
Juil
Voir plus dans Calendrier