Salvador par les Sotéropolitains: Itapuã

Enregistrer dans les favoris
Salvador por Soteropolitanos. Itapuã.

Une websérie qui parcourt Salvador pour vous faire vivre des expériences vues des yeux des habitants de Salvador

Du phare d’Itapuã aux dunes

Salvador par les Sotéropolitains vous emmène à travers la ville pour vous faire vivre de petites et de grandes expériences du quotidien. Nous avons visité plusieurs endroits tels que Pelourinho, Barra, Itapuã, Cidade Baixa, Rio Vermelho et Subúrbio, nous avons rencontré des gens et compris leur relation avec la ville. Nous avons ainsi pu découvrir (ou redécouvrir) notre belle ville de Salvador.

Salvador por Soteropolitanos

Ce que nous voulons, c’est vous inspirer et nous assurer qu’après avoir assisté à la vidéo, vous preniez votre masque et votre fiole de gel hydroalcoolique et que vous veniez nous rendre visite à Salvador. Et si ce n’est pas encore dans vos projets, faites ce tour vu des yeux des habitants de Salvador. Dans cet itinéraire, nous vous emmènerons du phare de Itapuã aux dunes. Nous avons rassemblé ici tous les conseils et informations importants pour un tourisme conscient.

«C’est un endroit différent, avec sa propre identité. Il y a de tous dans ce quartier: certains vendent de l’eau de coco, d’autres des acarajés ou des cocadas. Il y a des bars, des pêcheurs, des fruits de mer, ce sont des cultures qui appartiennent à ce quartier, ce sont nos racines, les racines d’un peuple fort et résistant. – Jorge Onofre – Seu Mamão, propriétaire du Bar do Mamão

Le phare d’Itapuã

Salvador por Soteropolitanos. Itapuã.

Se lever tôt pour aller voir les pêcheurs ramener leurs filets, profiter des piscines naturelles qui se forment à marée basse et pratiquer le SUP ou la planche à voile. Cocotiers sur la plage, brise iodée et, pour compléter le décor, le phare d’Itapuã, la carte postale de Salvador.

“J’aime faire tout ce que je fais, d’une manière plus simple, plus vraie, et avec amour, avec respect, ce lien que nous avons avec notre ascendance, la vie quotidienne ici à Itapuã, c’est la joie, c’est la culture, et un après-midi ici ce n’est pas assez pour profiter de tout.”– Pio Filho, photographe.

Le phare d’Itapuã a été inauguré en 1823. Il a été construit à Pedra Piraboca, la tour unique tout en fonte mesure 21 mètres de haut, et a pour fonction bien évidemment de guider les navigateurs dans cette région aux eaux calmes, mais pleine de rochers. Les rochers et les bancs de sable de cette région ont causé de nombreux naufrages jusqu’à ce que le phare soit élevé pour avertir de ces dangers.

Il a ses couleurs actuelles blanche et rouge depuis 1950. En plus d’être utile pour la navigation, il est aussi devenu une étape incontournable pour les touristes. La lumière blanche du phare d’Itapuã peut atteindre une distance de 30 kilomètres (15 miles nautiques).

Après avoir pris la photo emblématique du phare, promenez-vous le long du rivage à pied ou à vélo. La piste cyclable d’Itapuã est magnifique! Vous pourrez prendre de belles photos sur ce «tapis rouge» qui se déroulera devant vous.

Um roteiro de ciclovias para curtir Salvador

Le Mémorial Casa di Vina

Salvador por Soteropolitanos. Itapuã.

La maison a été conservée dans son architecture d’origine et abrite aujourd’hui le « Mémorial Casa di Vina« , ouvert gratuitement au public. Des objets, des photos et des documents sur l’histoire du couple et le passage méconnu du poète à Bahia y sont exposés.

«La Casa di Vina, comme l’appelaient les amis de Vinicius, était fréquentée par de nombreux artistes et a été le bastion de grands partenariats et de complicité. Ça a été le berceau de chansons célèbres, comme « Tarde em Itapuã », des chansons qui font partie, comme vous le savez, de la vaste et importante œuvre laissée par le poète., Luisa Proserpio, conservatrice du musée Casa Di Vina

Au cours de la visite, vous pourrez y apprécier des sculptures anciennes, des faïences de l’artiste Udo Knoff et le tableau peint par Bel Borba en l’honneur de l’amitié de Vinicius avec le peintre Calasans Neto. La collection a été aimablement concédée par Gessy Gesse. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Casa di Vina

La statue de Vinicius de Moraes

Profitez-en pour prolonger un peu votre visite et découvrir le monument en l’honneur de Vinicius de Moraes, situé sur la place qui porte le nom de l’artiste. Ce monument a été créé par l’artiste bahianais Juarez Paraíso en collaboration avec Márcia Magno, Renato Viana et Paula Magno. La place a été inaugurée en 2003, l’année où il aurait eu 90 ans.

La sculpture en bronze de Vinícius est de taille réelle, située près du phare d’Itapuã. Une chaise vide en bronze à côté de la statue invite les visiteurs à prendre des photos avec le poète. Il y a aussi sur la place, dix totems de 0,90 x 1,60, où sont enregistrées certaines de ses compositions.

Le parc des dunes

Parque das Dunas. Foto: Amanda Oliveira.

C’est à cet endroit que vous pourrez voir différentes espèces d’insectes, d’oiseaux, d’amphibiens et de reptiles. Et oui !!! Il existe une grande variété de serpents, d’araignées, de grenouilles, de hiboux et de lézards. C’est une aventure en contact direct avec la nature et une véritable leçon sur la biodiversité.

«Beaucoup pensent que nos promenades dans le « Parque das Dunas » sont inconfortables et sans intérêt. En fait, ce n’est pas vrai. Nous serons protégés du soleil, puisque nous marcherons à travers des arbres de différentes tailles. Ensuite, vous vous sentirez bien car vous entrerez dans le microclimat du « Parque das Dunas ». – Jorge Santana, directeur du Parque das Dunas

Le Parque das Dunas à Salvador, est le plus grand parc urbain de dunes, lagunes et « restingas » du Brésil. La visite est une sensibilisation éducative pour comprendre l’environnement et l’écotourisme, en plus du plaisir d’être dans une flore et une faune exubérantes.

Parque das Dunas

Les sports nautiques

Salvador por Soteropolitanos. Itapuã.

La « Rua da Música » – également connue sous le nom de Rua K – était très fréquentée par les artistes, musiciens et sportifs du Salvador des années 70 et 80. C’est encore aujourd’hui le point de rencontre des sportifs en général et de ceux qui veulent pratiquer le Windsurf et le SUP.

«Itapuã est le quartier idéal pour les sports nautiques, car vous avez ici de nombreuses options comme la natation, la plongée, le surf, le stand up paddle, et le canoë-kayak hawaïen. C’est agréable, le quartier est beau, c’est unique. – Seu Reizinho, moniteur de sports nautiques.

Pour ceux qui ne font qu’accompagner les sportifs – mais qui recherchent un bel endroit pour se détendre – la mer calme de vagues moyennes de la plage d’Itapuã baignée par l’océan Atlantique aux eaux émeraudes est idéale. À certains endroits, il y a de gros rochers qui forment des piscines naturelles. Une programmation idéale pour tout le monde!

Praia de Itapuã

Le bar do Mamão

Salvador por Soteropolitanos. Itapuã.

Ce n’est pas possible de se rendre dans ce quartier, de sentir les effluves d’huile de palme et de ne pas vouloir manger un acarajé, la spécialité gastronomique par excellence de la cuisine africaine et afro-brésilienne appréciée de tous. Et Itapuã est l’un des quartiers symbole de ce met. Et ce quartier détient un petit coin caché qui vaut le détour, le « Bar e Restaurante do Mamão », non seulement pour sa délicieuse cuisine, mais aussi pour rencontrer Jorge, le propriétaire, un collectionneur de vinyles, qui possède plus de 3000 disques dans son établissement.

“Qu’est-ce qui attire beaucoup de monde au bar, à part mes amuse-bouches? Un bon service évidemment, de la musique et un bon souvenir, parce que le client ne mange pas que de la nourriture, il s’alimente aussi par les oreilles, tu comprends? Le client passe commande, puis écoute de la bonne musique, et la réfection passe à merveille, je crois même que le corps lui-même réagit, c’est un mariage parfait.”– Jorge Onofre – Seu Mamão, propriétaire du Bar do Mamão

L’endroit est très cosy, avec des tables sous les arbres, où vous pourrez déjeuner au son de Moraes Moreira, Chico Buarque, Gal Costa, Gerônimo, Geraldo Azevedo, Baden Powell et bien d’autres, tout droit sortis du tourne-disque.

Les roues de capoeira

Salvador por Soteropolitanos. Itapuã.

Itapuã est l’un des quartiers doté d’une grande tradition artistique et culturelle à Salvador, avec des dizaines de biens du patrimoine immatériel. Selon le rapport «A Capoeira em Salvador» de la Fondation Gregório de Mattos, le territoire qui abrite Itapuã est le deuxième de la région sotéropolitaine avec la plus grande présence de groupes de capoeira qui se forment de bout en bout du quartier.

«Il y a un lien entre Itapuã et la capoeira, depuis le début, alors que ce n’était encore qu’un village. Des Noirs sont venus y vivre, des pêcheurs, des agriculteurs, des blanchisseuses … ce sont ces gens qui ont construit la communauté, avec leur propre caractéristique. Je représente Itapuã à travers mon art, cette culture qu’est la capoeira, nous représentons Itapuã, nous représentons Bahia, Salvador et le Brésil. Je sens que je fais partie de ce mouvement. »– Maître Tyco, Capoeiriste / Capoeira

Uma saudade chamada Itapuã

En s’éloignant un peu du littoral et en s’enfonçant un peu plus dans le quartier, se trouve la lagune Abaeté, symbole de la ville. Autour de la lagune, il y a le « Parque Metropolitano Lagoas e Dunas do Abaeté » ouvert en 1993.

De nombreuses légendes sont nées autour de ses eaux sombres et du sable blanc de ses immenses dunes. La lagune d’eau douce d’Itapuã, cachée au milieu de la beauté naturelle du parc, est vénérée par les adeptes du candomblé.

Précautions importantes

En conséquence de la pandémie de la covid-19, la capitale de Bahia s’est adaptée à de nouvelles normes. Lors des visites, les touristes doivent porter le masque, avoir à portée de main du gel hydro-alcoolique et respecter les distances de sécurité.

Nous vous recommandons d’appeler au préalable les lieux de visite et de vous renseigner sur les protocoles de sécurité pour éviter la contamination. Cela fait partie du plan de reprise des activités à Salvador. Prenez connaissance de tous les protocoles de fonctionnement en suivant ce lien.


Salvador por Soteropolitanos. Itapuã.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
12
Durée approximative
1 horas - 2 horas
Votre poche

Autres Feuilles de Route

Calendrier

17
Mai
18
Mai
19
Mai
20
Mai
21
Mai
22
Mai
24
Mai
Voir plus dans Calendrier