Vous êtes arrivé à Salvador, c’est fait!

Enregistrer dans les favoris
Acarajé. Salvador, Bahia Foto: Amanda Oliveira.

Voici quatre attractions touristiques qui ne peuvent être vues qu’à Bahia

Acarajé. Salvador, Bahia Foto: Amanda Oliveira.

Lorsque nous sélectionnons les attractions incontournables de chaque ville que nous visitons, nous faisons généralement une liste des lieux pittoresques, des attractions culturelles, des beaux paysages et un tour de la bonne cuisine. À Salvador, vous pouvez y ajouter les lieux qui présentent un bon programme musical et les excellentes plages. La liste est longue, et cela nous a demandé quelques jours pour la compléter.

Pour commencer du bon pied, Visit Salvador da Bahia a rassemblé quatre expériences que vous ne vivrez certainement qu’à Bahia. De l’aéroport, en passant par le centre historique, par Cidade Baixa, nous vous mettons au défi de faire le tour des ces 4 points et de dire: je suis arrivé à Salvador, c’est fait! Puis, vous nous direz ce que vous en avez pensé.

Prendre une photo du tunnel de bambous

Bambuzal do Aeroporto Internacional de Salvador. Visit Salvador da Bahia. Foto: Joa Souza.

C’est un passage obligé et enchanteur pour ceux qui arrivent ou quittent Salvador. La forêt de bambous qui se trouve sur le chemin de l’aéroport international de Salvador, est presque une marque déposée, une carte postale de la ville.

Selon le Conseil d’Architecture et d’Urbanisme de Bahia (CAUBA), le bambou a un impact sur l’architecture urbaine et est considéré comme patrimoine naturel de la Municipalité, devenant un symbole, une référence forte de notre ville.

BAMBUZAL, Arquitetura Paisagística e Patrimônio Cultural da Cidade do Salvador

Le couloir de bambous forme un tunnel, que beaucoup considèrent comme un portail énergétique. On dit que ce voyage commence ici, et que quiconque passe par le tunnel, vivra les plus beaux jours de sa vie. Venez voir par vous même si c’est vrai!

Courir pour déguster un acarajé

Acarajé. Salvador, Bahia Foto: Amanda Oliveira.

L’une des grandes icônes de Bahia, riche en histoire et pratiquement devenue un lieu touristique en soi, est l’acarajé. C’est plus que de la nourriture et un moyen de subvenir aux besoins de nombreuses familles: il a surtout un caractère symbolique important. L’acarajé, c’est la mémoire affective.

Nous avons demandé à Elaine Michele Assis Cruz, l’une des personnes responsable du “tabuleiro” (plateau de la baiana de l’acarajé) de Dinha, à Rio Vermelho, l’un des acarajés les plus emblématiques de Salvador, si les touristes savent de quoi est fait l’acarajé et si ça leur arrivent d’en demander la recette:

«Les touristes ne savent généralement pas de quoi est fait l’acarajé et quelques-uns veulent savoir la recette. Certains souhaiteraient même y ajouter des ingrédients (rires). Mais j’enseigne ce qui est régi par la tradition et certains sont surpris de savoir que ce n’est qu’un gâteau de haricots en grains noirs assaisonné d’oignon et de sel», explique-t-elle.

Vous êtes curieux et souhaitez en savoir plus sur notre cher acarajé? Suivez ce lien pour lire l’article complet sur le sujet.

Saiba 14 curiosidades sobre o acarajé

 

Histórias dos bairros de Salvador: Candeal

Attacher un ruban de Bonfim

Lavagem do Bonfim 2020 Salvador Foto Amanda Oliveira.

Symbole de foi et aussi de bons souvenirs vécus à Salvador, les rubans les plus appréciés du Brésil sont d’une grande importance pour les Bahianais et les touristes. Ces rubans du “Senhor do Bonfim” sont dispersés dans toute la ville et, bien sûr, dans tout l’État. Quand quelqu’un visite la capitale de l’État de Bahia, il est assez courant que ce dernier repart avec un ruban noué au poignet ou à la cheville.

C’est également l’un des souvenirs préférés non seulement des touristes, mais aussi des habitants de Salvador. Après tout, bien plus qu’un moyen de se souvenir de son voyage, l’objet est synonyme de foi et de tradition et a le pouvoir d’exaucer trois vœux, selon la croyance populaire.

Saviez-vous que chaque couleur représente un orixá du candomblé? Bien qu’il s’agisse d’une tradition qui a commencé avec l’Église catholique, comme tout le reste à Bahia et à Salvador, le ruban de Bonfim est également un symbole fort du syncrétisme religieux local.

L’accessoire représente aussi les racines africaines typiques de Bahia et est considéré par beaucoup comme une amulette. Vendu de différentes couleurs, chaque ruban représente un orixá. Par exemple: le vert (foncé ou clair) représente Oxóssi; le bleu clair, Yemanjá; le jaune, Oxum. Découvrez toutes les curiosités sur le sujet en suivant ce lien.

10 histórias e curiosidades sobre as fitinhas do Bonfim


Lavagem do Bonfim 2020 Salvador Foto Amanda Oliveira.

1
2
3
3
Durée approximative
2 horas - 4 horas
Votre poche

Autres Feuilles de Route

Calendrier

17
Mai
18
Mai
19
Mai
20
Mai
21
Mai
22
Mai
Voir plus dans Calendrier