La nostalgie a un nom: Bonfim

Enregistrer dans les favoris
Lavagem do Bonfim Bonfim 2020. Salvador Bahia Foto: Amanda Oliveira.

Tranquillité, dévotion, beaux paysages et une gastronomie délicieuse à Cidade Baixa

Igreja do Bonfim. Salvador, Bahia. Foto: Amanda Oliveira.

Le vendredi est le jour que l’on se vêtit tout de blanc, un ruban attaché au poignet et la foi en le Seigneur de Bonfim. Salvador a de nombreuses traditions et certainement l’une des plus importantes est de gravir la colline sacrée en direction de la basilique “Santuário Senhor do Bonfim” pour remercier de la semaine qui vient de s’écouler. En d’autres termes: c’est un incontournable pour la fin de la quarantaine. Après tout, comme le dit le dicton populaire: «Quiconque est allé à Bahia et n’est pas allé à Bonfim, n’est pas allé à Bahia». Et si vous y êtes déjà allé, vous devez certainement ressentir cette nostalgie au doux nom de Bonfim.

Le quartier Bonfim est également synonyme de dévotion et, sans aucun doute, c’est un havre de tranquillité et de beauté. Nous comptons désormais les jours avant de pouvoir nous rendre à nouveau dans ce quartier, l’un des plus appréciés de la ville.

C’est d’ailleurs là que se déroule l’une des plus grandes célébrations populaires du pays: le traditionnel “Lavagem do Bonfim”, symbole du syncrétisme religieux à Bahia, où catholiques et pratiquants du candomblé partagent la même foi. Tous sont vêtus de blanc et parcourent 8 km lors d’une procession qui commence sur la place du “Largo da Conceição” dans le quartier de “Comércio”, pour se terminer sur la place “Largo do Bonfim” à Cidade Baixa ». Cette fusion entre le sacré et le profane est le point d’ancrage de la fête, qui est célébrée depuis 247 ans, et marque les rites du Jour de Notre-Seigneur de Bonfim et est considéré aussi comme un échauffement pour le Carnaval de Salvador.

Symboles de la capitale bahianaise

Une fois l’isolement terminé, votre premier vendredi libre sera certainement dédié à la visite de Bonfim. Que ce soit lors d’une excursion d’une journée où vous vous arrêterez à l’église pour y déposer votre ruban et demander une bénédiction au “Senhor do Bonfim”, ou pour le coucher du soleil pour profiter d’une des plus belles vues de la ville à Ponta de Humaitá. Ah Nostalgie, quand tu nous tiens!

Pour le moment, nous ne pouvons que nous y promener à travers nos souvenirs. C’est de cette manière que nous avons dressé une liste des choses qui représentent ce quartier. Profitez-en pour noter tout ce que vous désirez revisiter ou savoir.

Découvrez la basilique, le musée et la vue du haut de la tour

Igreja do Bonfim. Salvador, Bahia. Foto: Amanda Oliveira.

La basilique du Senhor do Bonfim a été inaugurée le 24 juin 1754 et est située dans le quartier de Bonfim sur la péninsule d’Itapagipana – entre les districts de Boa Viagem, Massaranduba et Roma – dans l’une des localités les plus privilégiées de la ville, d’où il est possible de contempler une vue panoramique sur la baie de Tous les Saints.

Suivez ce lien pour en savoir plus

L’église basilique du Senhor do Bonfim – ou simplement “Igreja do Bonfim” – est fréquentée par de nombreux touristes, mais elle est également fréquemment visitée par les résidents de la ville. C’est là que vous prendrez l’une des photos les plus emblématiques, une photo qui reste dans les mémoires de ceux qui visitent Salvador; au moment d’attacher votre ruban sur la grille de l’église.

Le ruban de Bonfim est l’un des symboles les plus importants de la Bahianité. Lorsqu’il est noué autour du poignet par trois nœuds, le ruban représente le désir de répondre à trois demandes. Beaucoup de rubans sont également attachés aux grilles de l’église et brûlés chaque année comme symbole de l’élévation des demandes vers le ciel.
L’église organise des messes tous les jours. Cependant, les messes du vendredi sont les plus traditionnelles et c’est aussi le jour où les Bahianais et les touristes s’habillent en blanc pour remercier le Senhor do Bonfim. Il est même possible de télécharger une réplique de l’image du saint lors de l’offertoire (vous pouvez vous inscrire sur le site du sanctuaire).

La salle des miracles

Igreja de Nosso Senhor do Bonfim. Foto: Fábio Marconi

Au delà de cette tradition, ce qui attire le plus le public, surtout celui de Bahia, c’est la salle des miracles. C’est là que les fidèles ont l’habitude de déposer des répliques des parties du corps humain sous forme de cire en signe de demande ou de remerciement pour la guérison d’une maladie.

C’est dans cette salle que se trouve l’image du “Senhor do Bonfim” qui a été apportée par le capitaine Teodózio de Portugal, en 1745. L’église a été construite sur un terrain donné par une famille noble de la ville, le 19 avril. 1754 en réponse à l’augmentation de la dévotion pour ce Saint. La basilique présente une architecture de style colonial baroque et néoclassique, en plus de sa façade rococo, et a été construite sur le modèle des églises portugaises du XVIIIe et XIXe siècle et présente de magnifiques fresques et faïences.

Syncrétisme

A magnitude da Igreja de Nosso Senhor do Bonfim. Foto: Fábio Marconi

Ce lieu est une référence non seulement pour les catholiques, mais aussi pour les adeptes du Candomblé. Historiquement, les adeptes du candomblé ont fini par identifier le “Senhor do Bonfim” comme homologue de l’orixá Oxalá. D’ailleurs, des religieux d’origine africaine vont régulièrement sur la place “Praça do Largo do Bonfim”, en face de la basilique, pour y opérer des rituels connus sous le nom de “bain de feuilles” et un nettoyage des énergies. Avant la pandémie, le temple recevait environ trois mille personnes par jour.

Faisant face à l’entrée de la baie de Tous les Saints, l’église est visible par ceux qui arrivent à Salvador par la mer. Du haut de la colline sacrée, il est possible de voir un contraste entre deux villes distinctes: celle de ses environs, formée de maisons datant de l’après-guerre, et celle du Salvador moderne des quartiers de Vitória et Barra formés de hauts bâtiments.

Bien qu’il soit l’un des saints les plus populaires et les plus aimés des Bahianais, “Nosso Senhor do Bonfim” n’est pas le saint patron de Salvador, et ce titre appartient à São Francisco Xavier. Le “Senhor do Bonfim” est cependant celui à qui la plus grande fête religieuse de la ville est dédié: le “Lavagem do Bonfim”. (voir ci-dessous)

Proche de l’église de Bonfim, se distingue également la place “Praça do Largo do Bonfim” qui a été totalement revitalisée et agrandie par la mairie de Salvador, donnant le sentiment d’être la continuité des escaliers de l’église. L’assemblage harmonieux des pavés de pierres portugaises représente de superbes mosaïques et graphiques sur le sol.

Services
Localisation: Largo do Bonfim, s/n, Bonfim, Salvador-BA.
Contact: (71) 3316-2196. Tous les horaires sur ce lien.

L’une des fêtes populaires les plus célèbres de Bahia

Lavagem do Bonfim Bonfim 2020. Salvador Bahia Foto: Amanda Oliveira.

Le “Lavagem do Bonfim” est la fête la plus traditionnelle du calendrier des festivals populaires de Salvador. Elle a toujours lieu le deuxième jeudi de janvier, dans une célébration qui implique la foi catholique et le syncrétisme religieux. Il est bon de comprendre le sens de cette célébration, ainsi que son importance.

En bref, la célébration commence devant l’église “Conceição da Praia”, où a lieu le culte œcuménique. Il est conseillé d’y arriver tôt, car la messe commence vers 8 heures du matin. Les cortèges partent un à un vers l’église de Bonfim. Rappelons que Notre Seigneur de Bonfim est l’homologue d’Oxalá. Il est très beau de voir les fidèles de confession religieuse différente marcher ensemble dans un même mouvement – presque tous vêtus de blanc et formant un grand tapis humain.

Qui a la foi marche à pied

Lavagem do Bonfim Bonfim 2020. Salvador Bahia Foto: Amanda Oliveira.

Commence alors une marche d’environ 8 km jusqu’à l’église de “Nosso Senhor do Bonfim”. De nombreuses processions empruntent la même route, dont Afoxé Filhos de Gandhy. Ils n’ont pas d’heure précise (ni annoncée) pour partir, vous avez donc deux options: une, rester proche et marcher avec eux depuis Conceição da Praia; l’autre est de les retrouver en cours de route.

Le cortège des baianas part vers 9h30, juste après la messe œcuménique, mais beaucoup y vont avant. En arrivant à la colline sacrée, elles lavent les escaliers de l’église. Une autre messe y est alors célébrée en fin de matinée. La fête, qui a plus de deux siècles, mobilise des milliers de fidèles, sympathisants et touristes.

Pour ceux qui ont déjà eu le plaisir de participer à cet événement, nous avons la certitude que cette description a raviver vos souvenirs et a déclenché une certaine nostalgie rien que d’imaginer cette mer de gens marchant ensemble pour recevoir les bénédictions du Senhor do Bonfim. Ces dernières années, les processions ont produits des moments spéciaux en passant devant le sanctuaire de “Santa Dulce dos Pobres”, qui se trouve à quelques mètres de la basilique de Bonfim.

En plus du sacré, le profane fait la joie des fidèles. Sur le chemin entre les églises, de nombreux groupes culturels et artistiques animent les cortèges. Il y a aussi, le long du parcours, plusieurs stands offrant des réfections typiques – les meilleurs sont proches de la fin du parcours où vous pourrez manger une bonne feijoada pour récupérer l’énergie dépensée lors de la procession. On espère vous avoir donné l’eau à la bouche.

Suivez ce lien pour en savoir plus sur le Lavagem do Bonfim.

Beautés naturelles

Praia da Boa Viagem. Salvador, Bahia. Foto Amanda Oliveira.

Les environs de la basilique de Bonfim présentent plusieurs beautés naturelles qui valent également le détour.

La plage du Porto da Lenha

La plage du Porto da Lenha, qui se trouve à une des extrémités de l’Avenida Beira-Mar – qui s’étend de Ribeira à Bonfim – offre une vue sur Baixa do Bonfim et sur la baie de Tous les Saints. Il est possible d’y apercevoir l’île “Ilha de Maré”, la “Ponta de Nossa Senhora” et le “Subúrbio Ferroviário”.

L’attraction principale des alentours est cependant située à la Marina Belvedere ou Marina do Bonfim et c’est une spécialité culinaire, un plat de viande séchée au soleil avec de la manioc – le meilleur de Salvador. Il est servi dans les étals locaux et est également connu sous le nom de “Estaleiro do Bonfim”. A l’ombre des amandiers, d’autres plats typiques sont servis. C’est un bel endroit pour profiter de la vue en fin d’après-midi.

Boa Viagem

Très proche de Bonfim, à 15 minutes de l’église environ, se trouve la plage de Boa Viagem. Baignée par les eaux calmes de la baie de Tous les Saints, l’endroit a une vue unique sur les gratte-ciel de Barra et est très populaire le week-end auprès des résidents de la capitale de Bahia. La plage est généralement vide du lundi au vendredi.

La plage est bien connue pour être le point de départ de la procession de “Nosso Senhor dos Navegantes”. La célébration est constituée de deux processions maritimes: la première se déroule le 31 décembre et va du Largo da Boa Viagem à la Basilique da Conceição da Praia, à Cidade Baixa (https://www.salvadordabahia.com/roteiros/uma-tarde-na-cidade-baixa/_); la seconde, le 1er janvier, est formé par de centaines de bateaux accompagnant le “Galeota Gratidão do Povo”, qui transporte l’image de “Nosso Senhor dos Navegantes” à travers les eaux de la baie de Tous les Saints, de l’embarcadère du deuxième district naval jusqu’à la plage de Boa Viagem.

Ponta do Humaitá et le Forte de Monte Serrat

Farol Ponta do Humaita. Foto: Fábio Marconi

Ponta de Humaitá à Cidade Baixa, classée par l’Institut national du patrimoine historique et artistique (Iphan) depuis 1957, et est sans aucun doute l’un des endroits les plus charmants de Salvador. C’est un lieu très populaire pour les gens de Salvador, qui y vont généralement en fin d’après-midi pour profiter du moment, se détendre et manger quelque chose. On peut y admirer une vue privilégiée sur la baie de Tous les Saints et un coucher de soleil inoubliable. La petite péninsule est proche de Bonfim et de la plage de Boa Viagem.

Humaitá abrite des bâtiments du XVIe siècle: l’église et le monastère de Nossa Senhora do Monte Serrat. Il y a aussi un phare et une jetée, récemment rénovés pour donner plus de confort au visiteur.

Le Fort de Monte Serrat est considéré, pour ses lignes harmonieuses, comme l’un des plus beaux monuments militaires de Bahia. Construit à partir de 1583, dans une position stratégique au sommet de Ponta de Humaitá, il a été achevé en 1742, sans changement dans ses plans d’origines. Depuis 1993, il abrite le “Museu da Armaria”, exposant des armements civils et militaires, certains utilisés par l’armée dans le passé. De ce fort, vous pouvez voir Salvador d’un côté et l’île Itaparica de l’autre.

Manger et boire

Restaurante Pietro’s Bar. Foto: Fábio Marconi

Praça Divina

La “Praça Divina”, au pied de la “Ladeira Porto do Bonfim, sur l’avenue Beira Mar, est l’un des principaux espaces publics de Bonfim. Il y a quelques années, il y a avait là, la Foire de Bonfim, organisée tous les samedis soir.

Les jeunes aimaient flirter sur cette foire, tout comme sur la place “Largo da Madragoa”. Les familles fréquentaient aussi beaucoup le marché. La place est aujourd’hui une attraction de la nuit à Itapagipana. Profitez-en pour y manger la célèbre purée de manioc avec de la viande séchée au soleil dans l’un des bars de la place.

Dans cette partie de la ville, il y a d’excellents restaurants et beaucoup ont une excellente vue sur la baie de Tous les Saints. Prenez le temps, sans courir, et laissez vous emporter par le moment. Et puis pour le dessert, faite un saut à Ribeira qui se trouve à deux pas et laissez tenter par une délicieuse glace – soit dans la traditionnelle “Sorveteria da Ribeira” ou au “Solar Amado Bahia”.

Voici quelques restaurants près de la basilique Santuário do Senhor do Bonfim, intégrant la gastronomie dans votre itinéraire touristique. Ah, tous ont un service de livraison à domicile. Autrement dit, vous pouvez déjà “tuer la Nostalgie” comme on dit au Brésil en commandant un de ces plats.

Bar Recanto da Lua Cheia

Plats de première qualité, face à la mer, excellent pour les groupes. Les poissons sont toujours très frais, la bière aussi et les moquecas font parties des meilleurs options.
Bar Recanto da Lua Cheia. Rue Rio Negro, 2 – Monte Serrat, Salvador-BA, 40325-250
Téléphone: (71) 3315-1275

Pietro’s Bar

Vous pourrez y apprécier la beauté naturelle de la ville et une délicieuse cuisine typiquement bahianaise. Essayez d’y arriver tôt pour garantir une table face à la mer! Le patio a des arbres et donc de l’ombre, un détail à ne pas négliger.

Pietro’s Bar. Rue Rio Negro, 6 – Pedra Furada – Monte Serrat, Salvador-BA
Téléphone: (71) 3316-3395

Tijupá Restaurante e Bar

Le restaurant est situé dans le club nautique “Saveiro Clube” à Ribeira, un endroit facile d’accès. L’atmosphère est simple, agréable, aérée et avec une belle vue. Nous recommandons la moqueca de crevettes et de crabe mariné et du pirão, farofa de dendê et du riz comme accompagnements. Tijupá se trouve à 5 minutes à pied du célèbre glacier “Sorveteria da Ribeira”.

Tijupá Restaurante e Bar. Rue Porto dos Tainheiros nº 9 | Saveiro Clube da Bahia, Salvador, Bahia 40421-580, Brasil
Téléphone: 55(71) 3312-6536

Cantina de Geo

Le restaurant de Geraldo Fonseca, connu sous le nom de “lanchonete do Geo”, date des années 80. À ses débuts, il vendait des petites glaces par la porte de la maison familiale. Au fil du temps, il a commencé à vendre le célèbre “sonho” (biscuit au chocolat). Aujourd’hui, il offre des jus, des boissons gazeuses, des pâtisseries, des coxinhas, des bonbons et des chewing-gums.

Par Jorge Gauthier


Lavagem do Bonfim Bonfim 2020. Salvador Bahia Foto: Amanda Oliveira.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
28
Durée approximative
2 horas - 4 horas
Votre poche
Localisation
Largo do Bonfim, s/n - Bonfim, Salvador - BA, 40415-475

Autres Feuilles de Route

Calendrier

30
Sep
01
Oct
02
Oct
03
Oct
05
Oct
06
Oct
07
Oct
Voir plus dans Calendrier