#salvadoremcasa: Journal de quarantaine

Enregistrer dans les favoris

Musique, gastronomie, culture et photographie: un excellent contenu à lire de chez soi

Nous avons rassemblé ici quelques profils trouvés sur Internet qui produisent un contenu de qualité en cette période d’isolement social.

Restaurant Mar

 

Ver essa foto no Instagram

 

Uma publicação compartilhada por M’ar (@margastronomia) em

Avez-vous déjà pensé à apprendre de nouvelles recettes avec un chef renommé? Cela est rendu possible sur le compte Instagram du restaurant M’ar Gastronomia. Pendant cette période de quarantaine, le chef Peu Mesquita va poster quelques recettes spéciales sur l’IGTV du restaurant. Dans la première vidéo, il enseigne comment préparer du poisson en papillote. Regardez la vidéo complète en suivant ce lien.

De plus, il a également donné des conseils sur des séries et des films pour les amoureux du monde gastronomique, le tout à «dévorer» à la maison. Le restaurant propose également une offre très sympa à ses clients. Sur le site Web apoieumrestaurante.com.br, vous pouvez acheter un bon d’achat de R$100 et ne payer que R$50. Celui-ci pourra être utiliser au restaurant lors de sa réouverture après la quarantaine. Le bon d’achat sera valable jusqu’à fin 2020.

Recherche musicale de la meilleure qualité

Les rythmes de la musique tropicale, africaine, brésilienne et noire font partie de la sélection du chercheur musical et Dj Vinícius da Silveira, connu sous le nom de Niti seletor (@nitiseletor). Niti participe généralement à toute sorte d’événements et on est sûr de le retrouver à la foire qui a lieu dans la Rue « Direita do Santo Antônio Além do Carmo », lors de l’événement appelé «Rua Livre». Une excellente bière artisanale ou un cocktail à base de gingembre vous sera proposé par les organisateurs, tous amis de longue date.

Lui, qui se fait appeler «un Bahianais né à Porto Alegre», a adopté cette terre en raison de la culture et de la musique présente ici, ainsi que de la culture de rue, des fêtes, du sacré et du profane et de la Bahianité elle-même.

«La culture musicale est dans chaque individu ici à Salvador», explique Niti.

Obligé de rester chez lui pendant cette phase d’isolement social, Niti a diffusé en ligne et en direct des spectacles appelées «Sons de la Quarantaine» destinés à ceux qui comme lui, sont confinés à la maison. A chaque session, qui commence toujours à 16h20, il présente un rythme différent. Vous devez suivre son profil Instagram pour connaître les dates des prochaines représentations. La première session a eu comme thème carimbó, suivie de cumbia, puis afrobeat et baile black. Pour les prochaines session, les thèmes prévus sont sambareaggae, nord-est moderne et sambajazz.

Vous pouvez suivre le direct sur Instagram ou sa chaîne YouTube. Si vous avez manqué les premières représentations, vous pouvez les réécouter et en savoir plus sur son travail via MIXDCLOUD: www.mixcloud.com/NITISELETOR.

Apprendre avec les enfants

 

Ver essa foto no Instagram

 

Uma publicação compartilhada por Mana a Mana (@manaamana_) em

L’avocat et photographe Pedro Nunes est connu pour ses images fortes et belles de Bahia, principalement de personnes. La différence de son travail est la proximité que le photographe construit avec chaque modèle, racontant leurs histoires en quelques clichés et aussi dans les textes qu’il écrit sur son profil Instagram @pedronunesfotografia, qui compte plus de 17000 followers. De cette idée de raconter des histoires par la photographie, il a créé une galerie de photos uniquement de portraits en noir et blanc et accessible sur son profil instagram @pedronobranco. C’est si bon de le vivre.

En 2017, Pedro a créé un profil Instagram à la demande de Luna, sa fille aînée, @manaamana_. Le contenu du profil n’a pas été construit comme sa fille le voulait, mais le profil est resté intact. C’est alors que, pendant la quarantaine du COVID-19, Pedro a décidé de prendre des photos de sa vie, de son quotidien à la maison. Le compte Instagram Mana a Mana (@manaamana_) fut ainsi réhabilité et actualisé pour dévoiler les histoires de 2 sœurs. Luna et Brisa.

Selon le photographe, l’idée est de capturer les émotions pour y laisser transparaître la délicatesse du moment et en minimiser la douleur. Le résultat est fait de photos en noir et blanc qui dépeignent la simplicité de la vie. Le profil est encore tout jeune, mais il inspirera certainement plusieurs parents à capturer les bons moment vécus avec leurs enfants pendant cette période d’isolement social.

Tout Salvador est à la maison

 

Ver essa foto no Instagram

 

Uma publicação compartilhada por Visit Salvador da Bahia (@visitsalvadordabahia) em

Visit Salvador da Bahia est sur le point de créer une liste parfaite pour ce moment d’isolement social. Ce projet, qui a toujours eu pour objectif d’inciter les résidents et les touristes à visiter la ville, décrivant chaque lieu d’une manière différente et poétique, montre aujourd’hui comment continuer à rêver même confinés à la maison.

Ces listes sont des documentaires, des livres, des clips et des séries, riches en informations et curiosités sur la ville de Salvador et qui, chaque année se réinvente et montre sa puissance. Vous êtes curieux maintenant n’est-ce pas? Alors jetez un œil à la nouvelle rubrique « Salvador em Casa », vous allez adorer!

Une autre belle idée est que le profil affiche tout ce que les habitants de Salvador voient à travers leur fenêtre. Avec le hashtag #salvadordajanela, les gens partagent des images de couchers de soleil, de la mer, de la rue, créant un journal de quarantaine en temps réel. Les gens montrent la beauté de la ville alors qu’ils sont chez eux.

Une discussion photographique

Quiconque aime la photographie, professionnelle ou non, mérite de suivre la série de discussions en direct que le photographe Uiler Costa (@uilercosta / www.uiler.com) a créé en partenariat avec la plate-forme « Salvador Meu Amor » (@salvadormeuamor). Parfait pour tous les passionnés de la photographie et de Salvador, ce LIVE est toujours présenté par au moins deux photographes, amoureux de la discipline et de Bahia.

Uiler invite d’autres photographes de renommés de la ville pour des discussions où les participants racontent leurs histoires, parlent de leur méthode de travail, du marché de la photographie et autres curiosités. Les photographes Lu Brito (@ lubito30), Helen Salomão (@visionariadequebrada) et Pedro Nunes (@pedronunesfotografia) ont déjà participé à l’événement. Suivez le compte Instagram et les Stories pour connaître les prochains invités.

Processus créatifs

Workshop Amanda Tropicana – Foto – Divulgação – Salvador Bahia

Amanda Tropicana est originaire de Rio, mais vit à Salvador depuis l’âge de neuf ans. Elle s’est découverte en tant que photographe «petit à petit», comme elle le dit si bien. Elle a commencé son parcours de photographe en 2005. Depuis lors, elle a participé à 25 expositions, parmi lesquelles: «The Fifth Annual Exposure Photography Award», au Musée du Louvre à Paris. Son travail est basé sur la culture et la religion afro-brésilienne à Bahia.

Pendant la quarantaine, elle a décidé de partager ses connaissances. Après une recherche approfondie des Stories de son profil Instagram @amandatropicana, Amanda a élaboré un e-book. Dans cet ouvrage, le lecteur va apprendre l’importance de s’immerger dans ses propres processus créatifs. Le contenu est publié gratuitement sur son Instagram, dans la rubrique des temps forts. Soyez curieux, découvrez l’artiste!

Par Fernanda Slama
Coordonnateur de contenu



Expériences à Salvador

Calendrier

17
Sep
18
Sep
20
Sep
21
Sep
22
Sep
23
Sep
24
Sep
Voir plus dans Calendrier