10 artistes qui ont choisi de vivre à Salvador

Enregistrer dans les favoris

D’Ivete à Caetano: découvrez leur histoire et ce qui les lie à la ville de Salvador

Jorge Gauthier

Ce n’est pas nouveau, Salvador est source d’inspiration pour des artistes de tout le Brésil et du monde entier. Que ce soit pour ses beaux paysages, pour sa culture, pour sa musique, pour sa diversité ou pour la joie bien connue du peuple de Salvador, le fait est que beaucoup de gens ne partiraient d’ici pour rien au monde.

La liste des passionnés comprend bien sûr des célébrités d’autres villes du pays et de Bahia qui se sont livrées aux plaisirs de la vie de la terre de la baie de Tous les Saints. Nous avons fait la liste de 10 artistes ou personnalités qui ne sont pas nées dans la capitale de Bahia et qui y vivent aujourd’hui.

1 ● Ivete Sangalo

L’une des plus grandes chanteuses du Brésil, Ivete Sangalo, 47 ans, est venue de Juazeiro à Salvador à un très jeune âge, à 17 ans pour être plus précis, et semble avoir trouvé grâce dans la capitale. Depuis 2006, elle vit dans un duplex de l’édifice “Mansão Morada dos Cardeais”, avec une entrée par le quartier de Vitória. L’accès se trouve tout simplement à l’entrée du circuit de carnaval appelé Osmar, à Campo Grande, le plus traditionnel du carnaval de Salvador. Serait-ce stratégique?!

L’appartement est localisé sur l’Avenida Contorno, et présente l’une des plus belles vues de Salvador, une vue devenue touristique. Quiconque passe par là, qu’il soit taxi ou particulier, pointera son doigt vers le bâtiment où vit la diva bahianaise et dira à son passager: «Regardez! Ivete vit ici». Vous qui y êtes passé, n’avez-vous pas déjà vécu cette expérience?

La liste des maisons où Ivete a déjà vécu dans la capitale de Bahia comprend la maison de sa sœur Cynthia Sangalo à Rio Vermelho; un appartement dans le quartier “Federação” et un autre à Pituba.

Malgré le fait qu’elle loge dans une maison louée à Rio de Janeiro quand elle enregistre “The Voice Brasil” ou dans sa maison de plage à Praia do Forte, dans la municipalité de Mata de São João, c’est à Salvador que l’artiste passe le plus clair de son temps. C’est également là que, traditionnellement, il présente un spectacle intimiste pour ses fans le 27 mai, le jour de son anniversaire.

Ivete Sangalo faz show surpresa. Salvador Bahia. Foto Reprodução Instagram

« Je suis une fille de Salvador par choix et par cœur. J’aime Salvador pour tout ce qu’elle m’offre, en particulier son énergie la plus pure et la plus belle », a déclaré Ivete, en 2014.

2 ● Caetano Veloso

Caetano Veloso. Foto Divulgação

Né à Santo Amaro, une ville au coeur de Bahia, Caetano Veloso, 77 ans, a dit à plusieurs reprises qu’il considérait Salvador comme sa première grande ville. Le fils de Dona Canô est arrivé dans la capitale de Bahia il y a 60 ans, alors qu’il n’avait que 17 ans. Bien qu’il ait un autre appartement à Ipanema, à Rio de Janeiro, c’est dans son appartement à Morro da Paciência, à Rio Vermelho, que le chanteur passe généralement l’été.

 

Ver essa foto no Instagram

 

Uma publicação compartilhada por Paula Lavigne (@paulalavigne) em

C’est ici aussi qu’il rassemble ses amis, principalement au Nouvel An et à des dates festives comme à la fête de Iemanjá, célébrée le 2 février et aussi là qu’il s’est confiné pendant la quarantaine.

« L’été à Bahia! En vérité, je n’ai jamais quitté la ville: j’ai gardé la maison d’Ondina avec Dedé puis j’ai acheté une maison à Rio Vermelho avec Paulinha. J’ai toujours passé mes étés ici! Bahia occupe une place centrale en moi « , a-t-il écrit dans une publication en décembre 2019.

3 ● Mateus Aleluia

Mateus Aleluia Foto Paula Alfamor Divulgacao

L’artiste Mateus Aleluia, 76 ans, ancien membre du trio bahianais “Os Tincoãs”, est l’une des voix les plus puissantes de la musique afro-brésilienne. Né à Cachoeira, une ville du “recôncavo baiano”, il a passé 20 ans en Angola, en Afrique, et depuis 2002, il vit à Salvador.

On le voit souvent errer dans les rues de Santo Antônio Além do Carmo, l’un des plus anciens quartiers de la ville. Mais c’est dans le quartier bohème de Rio Vermelho que vit l’artiste.

4 ● Alinne Rosa

Alinne Rosa. Foto: divulgação.

Née à Itabuna dans le sud de l’État, la chanteuse Alinne Rosa, 38 ans, a quitté sa terre natale vers la capitale de Bahia alors qu’elle n’était qu’une adolescente et dans le but de faire décoller sa carrière artistique. Après plus de 20 ans passés dans la capitale, elle se dit amoureuse de Salvador.

«Je suis amoureuse de cette ville qui m’a tout de suite séduite quand je suis arrivée, encore adolescente. Au début, c’était difficile. Je n’avais même pas assez d’argent pour me payer un ticket de bus, mais j’ai marché dans les rues en admirant la beauté de la ville, en rêvant de jours meilleurs. J’ai fait le bon choix de ne pas abandonner Salvador car elle ne m’a pas abandonné pas non plus. Aujourd’hui, toute ma famille vit ici et nous y sommes très heureux « , a déclaré Alinne, en 2016.

Alinne vit actuellement dans un appartement au dernier étage à côté de l’hôtel Zank, à Rio Vermelho, avec son chien, un golden retriever au nom de “Bolo de Rolo”. C’est là qu’elle s’est isolée pendant la pandémie.

« Rio Vermelho a tout ce que j’aime. Vie nocturne, beauté naturelle, toutes sortes de gens. C’est un quartier vivant, palpitant et coloré. Pour moi, c’est l’endroit le plus spécial de Salvador. Il traduit bien la façon d’être de Salvador » , a expliqué l’ancienne chanteuse du groupe “Cheiro de Amor”.

5 ● Luiz Caldas

Luiz Caldas. Foto: divulgação

L’un des noms les plus importants de la musique brésilienne, le chanteur et compositeur Luiz Caldas, 57 ans, est né à Feira de Santana, a vécu à Vitória da Conquista et est ensuite venu à Salvador, où il a formé le groupe “Acordes Verdes”. C’est ici qu’il vit aujourd’hui.

« Cette terre est fantastique, elle a sa propre identité et a prêté cette identité au reste du pays », a déclaré l’artiste, qui a composé d’innombrables chansons inspirées de la capitale de Bahia. L’une d’elle est la chanson “Muito Prazer! Meu nome é Salvador”, lancée en 2017. L’un des extraits de la chanson dit: «Salvador est un mystère. C’est la passion immédiate. C’est le simple et le complexe. Elle fait de la poésie avec ses vers. C’est mon bien-être».

Le multi-instrumentiste et producteur brésilien a un studio dans la maison où il vit, dans le quartier de Caminho das Árvore. Là, le père du Axé maintient une production effrénée et sort une dizaine de chansons par mois.

6 ● Pablo

Agenor Apolinário dos Santos Neto, mieux connu sous son nom de scène “Pablo”, 34 ans, est né à Candeias, dans la région métropolitaine de Salvador (RMS), et est venu dans la capitale bahianaise après être devenu une célébrité. Aujourd’hui, le roi de la “souffrance” vit dans une grande maison à Alphaville.

C’est chez lui, dans la copropriété de luxe de l’Avenue Paralela, que l’artiste s’est confiné pendant la quarantaine. Il y a même tourné son dernier clip, “Notícias da TV”. Le pari du chanteur pour le «hit de la quarantaine» est de mettre en scène Pablo chantant à distance pour une mannequin.

7 ● Adelmario Coelho

Adelmário Coelho. Foto Divulgação

L’un des principaux représentants de l’authentique «Forró Pé-de-Serra», le Bahianais Adelmario Coelho est originaire de Barro Vermelho, dans le district de Curaçá, au nord de Bahia, et vit à Salvador depuis l’âge de 17 ans. Il a déménagé ici dans les années 1970, où il a servi dans l’armée, a été taxi et technicien de sécurité dans le complexe pétrochimique pendant 20 ans.

Tout cela avant de commencer à jouer de manière amateur dans les bars de la capitale de Bahia, principalement dans le bar Uauá, situé dans le quartier d’Itapuã. Aujourd’hui, Adelmario vit dans un appartement à “Alto do Parque”, dans le quartier d’Itaigara.

Bien qu’il soit originaire de Barro Vermelho, à environ 600 km de la capitale, Adelmario prétend être «né à Salvador» et parle avec émotion de la ville où il vit avec sa femme, Marinalva Coelho, ses enfants et petits-enfants.

«La ville m’a très bien accueilli. J’ai passé toute ma vie ici et j’aime vraiment les gens. Le public est mon meilleur atout », a déclaré Adelmario.

8 ● Mabel Velloso

Mabell Veloso. Foto reprodução

Née à Santo Amaro da Purificação (BA), l’écrivaine, compositrice et éducatrice de Bahia, Mabel Velloso, âgée de 86 ans, est venue vivre à Salvador il y a quatre décennies. Sœur aînée de Caetano Veloso et Maria Bethânia, l’écrivaine s’est également fait connaître comme poète – plusieurs de ses poèmes sont devenus des chansons.

Mabel a choisi de vivre dans le quartier Tororó à Nazaré. C’est là, que son père Zeca, louera un appartement pour que Caetano et Bethânia puissent étudier. Le choix est dû au fait que l’endroit à un air de la campagne, similaire à celui de sa terre natale. C’est dans la rue “José Duarte”, sur l’avenue “Joana Angélica”, près de l’hôpital Martagão Gesteira, que réside Mabel.

L’écrivaine a une affection particulière pour le “Dique do Tororó”: «Je me suis habituée à cette magie venant des eaux du Dique».

9 ● Paulinho Boca de Cantor

Cantor Paulinho Boca de Cantor Foto divulgação.

L’un des membres du groupe “Novos Baianos”, Paulinho Boca de Cantor, 73 ans, est né dans la paisible municipalité de Santa Inês, au centre-sud de Bahia.
Le chanteur et compositeur s’est installé à Salvador à la fin des années 1960 et vit depuis dans la capitale de Bahia. Paulinho vit actuellement à “Jardim Armação”, un quartier bordé par la plage.

L’artiste participe au carnaval de Bahia depuis 1975, avec son Trio Elétrico “Os Novos Baianos”. Il est également l’un des fondateurs de l’Association des artistes indépendants de Bahia (ABAI), une entité qui représente les chanteurs et compositeurs devant les organismes publics et les entreprises privées.

10 ● Wilson Aragão

Wilson Aragão. Foto reprodução

Le chanteur et compositeur Wilson Aragão de 70 ans, originaire de Piritiba, municipalité située à Chapada Diamantina, a sorti cinq albums et des chansons enregistrées par de grands artistes nationaux et internationaux tout au long de ses 40 ans de carrière.

Après la séparation de ses parents, il est allé à São Paulo, pour travailler et aller à l’université. L’enregistrement de la chanson «Capim Guiné» interprétée par Raul Seixas, a fait succès dans tout le Brésil. Ce sera le début de la grande carrière artistique d’Aragon.

Après avoir fait de nombreux concerts et fait connaître ses œuvres à la radio et à la télévision dans tout le pays, le poète-chanteur a pris position dans un immeuble de “Praia do Jardim de Alah”, dans le quartier de Costa Azul à Salvador, où il vit encore aujourd’hui.



Expériences à Salvador

Calendrier

07
Juil
08
Juil
09
Juil
10
Juil
11
Juil
13
Juil
14
Juil
Voir plus dans Calendrier