La saison des croisières

Enregistrer dans les favoris

De novembre à avril, la ville accueille des croisiéristes venus du monde entier

Il y a 72 ans, le 5 août 1946, Pierre Verger (1902-1996) est arrivé à Bahia à bord d’un navire en provenance de Rio de Janeiro. Verger, photographe, ethnologue et anthropologue français, avait parcouru les cinq continents et était passionné par la culture africaine et afro-américaine. Il est arrivé dans le nord-est sans aucune intention de rester, comme partout ailleurs où il est allé dans le monde. Les choses ont commencé à changer le jour où Verger est arrivé ici. Tandis que l’Europe vivait l’après-guerre, à Salvador tout était tranquille. Il fut alors séduit par l’hospitalité et la richesse culturelle qu’il trouva dans la ville, et finit par y rester. Un ami anthropologue, Roger Bastide, le guida dans la découverte de Bahia, et Verger avait lu le Jubiabá de Jorge Amado, ce qui intensifia davantage sa curiosité.

« Mais je dois avouer que l’une des raisons de mon arrivée ici, est en grande partie due après avoir lu Jubiabá, de Jorge Amado, avant la guerre. J’ai été fasciné par le livre. Je dois admettre que la réaction que j’ai eue en arrivant était encore plus forte ». Extrait du magazine Exu, interview de Pierre Verger pour Claudius Portugal.

Photo: Uiler Costa.

De nos jours, combien d’histoires de ceux qui tombent amoureux de la ville avez-vous entendues? Des gens qui, comme Verger, sont arrivés ici par bateau et l’ont tellement aimé, qu’ils y sont restés ou y sont revenus, plusieurs fois? Presque entièrement entourée par la mer, Salvador est une péninsule. De Barra vers le haut, c’est l’Océan Atlantique. De Barra vers le bas, la luxuriante Baie de Tous les Saints. Cette situation géographique nous permet d’être sur la route de croisière nationale et internationale.

Saison des croisières. Port de Salvador, Comércio. Photo: Amanda Oliveira.

Le port de Salvador détient le record historique du troisième plus grand nombre d’escales de paquebots de croisières maritimes parmi les ports brésiliens, et cette position corrobore l’attractivité touristique et multiculturelle de la ville, ainsi que sa diversité architecturale exubérante et de beauté naturelle. La saison des croisières va de novembre à avril et, selon Gustavo de Andrade Santos, responsable de l’unité à CONTERMAS, 50 escales sont prévues d’ici 2019; on estime que 160 000 croisiéristes se rendront dans la ville pendant cette période.

Saison des croisières. Port de Salvador, Comércio. Photo: Amanda Oliveira.

L’emplacement du terminal maritime des croisières est privilégié: il permet d’accéder au célèbre centre historique de Salvador en moins de 10 minutes. Pour ceux qui se rendent directement à l’église de Bonfim, le voyage ne prendra pas plus de 30 minutes, et il se trouve à un peu plus de 6 kilomètres de Barra. Samy Furtado, accompagnateur de voyage de MSC Cruzeiros, a déclaré que les clients forment leurs groupes directement à bord du navire, à travers les magazines de tourisme, ceux qui contiennent une description de chaque circuit, ou via le site web de la compagnie MSC.

« Environ 1 000 passagers connaissent Salvador de cette façon, en cherchant par les agences internes du navire », déclare Samy.

Au terminal, le kiosque GROU Turismo est l’agence officielle sur terre, et ne vend que sur place, vous ne pouvez pas acheter par Internet. Marilda Duarte, agent au kiosque, explique que les itinéraires sont préconçus, et que lors de la constitution des groupes, l’agence s’occupe de tout: « Le service dispose d’une voiture avec guide, qui attend le groupe pour les accompagner, et tous descendent avec un système d’identification (un bracelet), en y mettant le nom et le numéro de cabine ». Dans les deux cas, qu’il s’agisse de l’agence du navire ou GROU, les circuits les plus populaires sont: Farol da Barra, l’église de Bonfim, le centre historique et les plages de Stella Maris.

Saison des croisières. Port de Salvador, Comércio. Photo: Amanda Oliveira.

Il existe aussi des guides indépendants, que le visiteur peut choisir lui-même. Ces professionnels se trouvent à la sortie du Terminal. Mais si vous faites partie de ceux qui ne se retrouvent dans aucun de ces cas de figure, soit parce que vous êtes déjà venu plusieurs fois en ville, soit parce que vous n’aimez pas vraiment les sorties en groupe, nous avons quelques conseils pour vous, pour connaître la ville sous un autre angle. Il s’agit des itinéraires: « Un après-midi à Itapuã« , « Une journée ensoleillée avec la famille« , « Un après-midi dans la ville basse« , « Beaucoup de charme à Carmo« , et surtout, à ne pas manquer « Pierre Verger en ville« . Si vous êtes d’humeur paresseuse, prenez le Plano Inclinado Gonçalves ou l’ascenseur Lacerda (où vous pourrez aller à pied aux deux endroits depuis le Terminal Maritime) et dirigez-vous vers la Maison du Carnaval. A voir absolument!

Saison des croisières. Port de Salvador, Comércio. Photo: Amanda Oliveira.

Il existe plusieurs types de navires, tout comme il existe différents types de passagers. Les navires-hôtels, par exemple, sont des navires beaucoup plus petits, où le public est presque entièrement composé d’étrangers à haut pouvoir d’achat. Dans ce cas, c’est le pilote qui est propriétaire de la cabine, vous n’achetez pas de forfait croisière. Cela fonctionne de la manière suivante: le navire navigue autour du monde et vous pouvez choisir un port et embarquer à tout moment. Dans les grands navires, le Fantasia et le Poesia par exemple, le public est principalement brésilien, représentant près de 90% des passagers. Il y a également le navire école, composé uniquement d’étudiants universitaires étrangers.

En décembre (2002), Salvador a reçu le plus grand navire de croisière de l’histoire du Brésil. Tout juste inauguré en Italie, le MSC Seaview peut accueillir 5 179 passagers, comprend 11 types de cabines, 6 restaurants de spécialités, 7 spectacles différents et une tyrolienne de 100 mètres. Le transatlantique a été inspiré du concept de  « maison de plage », et sa structure impressionne par son architecture innovante de 323 mètres de long. Le MSC Seaview débarquera dans la capitale bahianaise dix fois cette saison, la dernière étant prévue au 2 avril.

Paquebot de croisière MSC Seaview. Port de Salvador, Bahia. Photo: Amanda Oliveira.

Un autre moment fort de flux de passagers dans la ville, est pendant le CARNAVAL DE SALVADOR – que nous écrivons ici en lettres capitales pour souligner l’importance de cette période de l’année pour la ville. Tout change lorsque ces navires arrivent. Luiz Augusto Brito, responsable des opérations et de la sécurité portuaire au Terminal des Passagers, a déclaré que par le passé, il était très courant d’organiser des fêtes sur des navires, de célébrer une remise des diplômes, etc. Cette caractéristique a changé, mais les navires de carnaval battent toujours leur plein! « Même le public change. Les gens du carnaval viennent pour s’amuser, mais vraiment pour s’amuser », souligne Luiz.

Saison des croisières. Port de Salvador, Comércio. Photo: Amanda Oliveira.

Les navires pour le reste de la saison sont amarrés en moyenne de 10 à 12 heures. En revanche, les navires de Carnaval ont des séjours plus longs, et arrivent généralement le samedi et ne partent que le mardi ou même le mercredi des Cendres. Et si vous pensiez que les gens dormaient dans des hôtels de la ville, détrompez-vous. Tous les membres de l’équipage reviennent au navire tous les jours/nuits. Détail: Il est écrit « jours/nuits » car souvent les passagers ne reviennent que le lendemain matin. “(À cette époque) il est commun de sortir en costume de Batman et revenir avec celui de Robin, de sortir en Spiderman et revenir en Wonder Woman. Un citoyen s’est déjà jeté dans une machine à rayons X », plaisante Luiz.

Furdunço 2017 – Photo: Archives de l’hôtel de ville.

Il explique que pendant le carnaval, la sécurité est renforcée, la Police Fédérale se tient prête et tous sont préparés à maintenir l’ordre. Certaines structures sont installées à l’étage supérieur du Terminal, tels que des stands où sont distribués les abadás, pour sa personnalisation et tout ce qui puisse aider les fêtards pendant leur séjour. Peu de visiteurs font le choix des visites guidées, l’attention est donc portée sur le débarquement des voyageurs, et qu’ils aient tout ce dont ils ont besoin pour pouvoir profiter en toute sécurité.

Au carnaval, la grande majorité des personnes qui viennent de ces navires sont des Brésiliens et un public jeune. Daniele Lima Leão Vieira, interprète et animateur, explique qu’il y a eu une année au cours de laquelle deux des navires amarrés ont également fait jouer des DJ à l’intérieur du navire, avec des fêtes pour chacun d’entre eux. Le carnaval a donc eu également lieu en haute mer. « Au fil des jours passés, les navires se “klaxonnaient” l’un l’autre. Vous pouvez imaginer la fête dans laquelle ce Terminal était? », se souvient Daniel.

FUZUÊ, une belle fête avec un goût d’antan! Photo: Archives de l’hôtel de ville.

Salvador est vraiment une ville magique et il y a des choses qui ne se passent qu’à Bahia. Quel que soit votre nationalité ou la partie du Brésil de laquelle vous venez; si vous êtes jeune ou que vous avez déjà des cheveux blancs ; que vous veniez pour la culture, la musique, les plages ou les festivités; que vous marchiez toute la journée ou que vous êtes plutôt du genre contemplatif, vous trouverez dans tous les cas « LA » ville qui est faite pour vous. Cela peut venir du battement des tambours qui émane de tous les coins de la ville ou les gens qui y vivent, mais la vérité est que Salvador est une expérience curieuse et intense. Vivez la mixité!

Important

Le Terminal des arrivées n’est pas ouvert au public. Les personnes autorisées à y entrer sont: les passagers qui embarquent ou débarquent, les personnes travaillant sur le navire, les kiosques ou le personnel du terminal, ainsi que les agences de contrôle.

Lorsqu’un navire embarque, il y a une scission sur les étages, avec l’enregistrement à l’étage et le débarquement au rez-de-chaussée. Le passager arrive à l’étage, s’enregistre, fait le check-in, contrôle ses sacs et embarque. Donc, si vous rencontrez quelqu’un qui vit à Salvador, vous devrez quitter le terminal et organiser votre rencontre à l’extérieur.

Saison des croisières. Port de Salvador, Comércio. Photo: Amanda Oliveira.

Kiosque touristique avec interprètes – Les passagers y trouvent des cartes touristiques et des magazines sur la ville, sur les sites touristiques, la gastronomie et les numéros de téléphones utiles. Ils peuvent vous aider à commander un taxi ou contacter la Police Fédérale. À l’intérieur, des kiosques vendent des articles tels que des bijoux, des vêtements et des souvenirs.

Les heures d’ouverture varient en fonction de l’arrivée des navires. Le terminal ne fonctionne que lorsque les navires sont amarrés.

Nous vous avons préparé une liste de musiques parfaites pour cette expérience. Ecoutez ça!



Expériences à Salvador

Calendrier

28
Sep
29
Sep
30
Sep
01
Oct
02
Oct
04
Oct
05
Oct
Voir plus dans Calendrier